four micro-onde

Réservé aux connaisseurs

Avant tout, sachez que l’ouverture des capots de protection comportent des risques mortels: Présence de Haute Tension (4000V) , présence de condensateur de puissance, émission d’onde présentant un risque immédiat pour les personnes équipés de stimulateur. A ce niveau de tension, la conduction peut se faire sans contact (dans l’air) c.à.d qu’il n’est pas nécessaire de toucher l’élément sous tension pour provoquer le passage d’un courant. Je ne vous conseille pas de spéculer sur la conductivité de l’air ou l’effet de pointe pour vous approcher.

Nous vous déconseillons fortement de pratiquer l’ouverture des capots si vous n’avez pas une parfaite connaissance de ces éléments électriques et si vu n’avez pas eu l’occasion d’un apprentissage avec une personne ayant de la pratique.

Assurez-vous de la coupure apparente de l’alimentation secteur (fiche mâle débranchée visible) . Compter cinq bonne minutes avant d’entamer la mise à nu des composants de puissance (Transformateur, magnétron, condensateur). Les condensateurs sont équipés d’une résistance de décharge interne de (10Mohms en général) car la décharge à travers le bobinage du transformateur ne peut se faire à cause de la diode. Il semble pourtant que la cathode soit suffisamment chaude pour que le magnétron épuise la charge lors de l’arrêt du micro-onde. MAIS UNE DEFAILLENCE EST TOUJOURS POSSIBLE. La vérification de la tension comporte un risque puisque nos multimètres sont limités à 1000V calibre continu (pour les meilleurs).
CaptureUn court-circuit avec un tournevis (bien isolé! 4000V!) sous U²C/2 joules = 8 joules est semble-t-il possible dans notre exemple.. Encore une fois, dans la majorité des cas tout cela est inutile, les condensateurs étant déchargés. Mais une fois suffirait …

Nous traitons ici d’une panne mettant en cause la production d’onde. Dans la plupart des cas, des témoins, moteur de rotation ou/et autres auxiliaires (grill,…) fonctionnent. Sinon, il faut se poser des questions en amont (cordon d’alimentation, fusible, déficience interrupteur) comme pour un autre consommateur.

Citons pourtant un cas particulier très fréquent, lié aux trois contact de porte. L’un d’eux est un inverseur et fini parfois en étant bloqué dans l’une des posittion (j’ai oublié laquelle) : mais cela provoque immanquablement la fusion du fusible d’entrée basse tension. Il faut remplacer cet inverseur (très classique).

Une première chose est de vérifier que le primaire du transfo est alimenté en 230V lors de la demande de chauffe. Pour cela débrancher les connections T1 ou T2 (L et N) et contrôler la présence de tension entre les fils alimentant T1 et T2 en faisant une demande de chauffe. Il n’y aura pas production de haute tension et les mesures de protection à prendre sont celles de la tension de 230V. Si absence, le problème est dans la commande et pas dans le circuit HT.

Ceci fait opérer un raccordement entre la haute tension et la terre que vous maintiendrez en place durant toute la recherche. Par exemple avec un câble de bonne section (2,5 ou plus et de bonne pinces crocos) et contrôlez l’équipotentialitéschémaMV
Si le fusible SH (FU) a fait fonction, il faut évidemment le remplacer. Sa fusion peut-être due à un couplage trop important (présence de métal dans le four, mais pas que…). Mais on ne peut en préjuger -sauf à continuer les contrôles- et il se peut que le défaut déclencheur soit toujours présent. Arrivez là vous pouvez donc jouer les statistiques et au prix du fusible à 3€ , refermer (sans assujettir avec moultes vis) mais au mieux quand même avant de mettre sous tension. Après avoir enlever le shunt à la terre évidemment ! (Pas de pace maker à moins d’un mètre!!)

MV1Gagné ou perdu?
Perdu : Soit le fusible est parti en fumée, soit rien.
Rien : Hors tension, avec les mêmes précautions qu’au début, vérifier la continuité de

  • la sécurité thermique,
  • des enroulements primaires, chauffage (secondaire gros fil) et haute tension (très fin),

  • du filament du magnétron, de la diode HMV .

Il faut débrancher au moins un côté pour être certain de mesurer un composant

MV2T1-T2: Environ 2 ohms, sinon transformateur HS.
FU-C1: 0 ohms, sinon fusible HS.
C1-C2: Au capacimètre, environ 1 µF (micro-farad, inscription de la valeur sur le condensateur). Panne très rare.
C2-Ma/Ma-C2: Infini, sinon diode HS
T3-T4: 0.2 ohms environ, sinon transformateur HS.
M1-M2: Proche de 0 ohms, sinon magnétron HS. Vérifiez aussi M1 ou M2 vis à vis de Ma : résistance infinie car il arrive que l’isolant perde sa propriété. Voir dans la cavité l’état de la tête du magnétron

MV3La diode ne peut être testée correctement à l’aide de l’appareil de mesure car sa tension de seuil est de 9 volts.
Le plus simple est de la mettre en série avec une lampe dans un montage sous 230V. Avec les précautions d’usage, lors de la mise sous tension la lampe doit s’éclairer à moitié (une alternance sur deux est bloquée). Si allumage normal, la diode est en court-circuit.

La mesure de tension de 4000V n’est pas possible. N’essayez surtout pas un diviseur de tension car si la résistance de mesure claque, l’appareil de mesure sera sous 4000V et n’est pas isolé pour cela.

Autre problème : Contrôle d’étanchéité. Pour vérifier que le micro-onde ne laisse pas passer les ondes, mettre dans le four un portable allumé (mais pas le four!), fermer la porte et appelé le numéro correspondant. Si l’appel aboutit, il y a très vraisemblablement un défaut d’isolation aux ondes.